Mathieu GUIDERE PhD. Psycholinguistics, The Sorbonne, France

Course and current status

Prof. Mathieu Guidere has completed his PhD in Psyholinguistics from The Sorbonne University (Paris, France), and was ranked first in the French national competition (Agrégation) in languages.

He also has an HDR (Habilitation à Diriger les Recherches) diploma, Accreditation to Supervise Doctoral Research, in Natural Language Processing (NLP) from the University of Lyon (France).

He has held professorships at the Saint-Cyr Military Academy, France (2003 to 2007),  the University of Geneva, Switzerland (2007 to 2011), and the University of Toulouse, France (2011–2016).

Since 2016, he has been Tenure professor at the University of Paris VII (France) and Research director at the French National Institute of Health and Medical Research (INSERM, France).

 

Positions chronology:

Research Director at the French National Institute of Health (2018-now)

Professor (tenure) at the University of Paris, France (2016-2018)

Professor (tenure) at the University of Toulouse, France (2011-2016)

Professor (tenure) at the University of Geneva, Switzerland (2007-2011)

Professor (tenure) at the Saint-Cyr Military Academy, France (2003-2007)

Scientific summary

Scientific summary:

Prof. Mathieu Guidere is the founder of the predictive linguistics in 2006 while he was professor at the French Military Academy of Saint-Cyr and director of the Strategic Information Analysis Unit. He applied his methodology to military psychology, and especially to PTSD early detection.

In 2007, he joined the University of Geneva (Switzerland), where he was professor of Translation Studies and Multilingual Monitoring. During his professorship there (2007-2011), he implemented predictive linguistics and he was the co-inventor of two international Patents on Cognitive Computing, that enabled him to establish leading academic programs directed to solve mental health disorders.

After that he joined the MIT Mind Machine Project as an external collaborator and published many articles on NLP  (Natural Language Processing) applied to psychology.

By the end of 2012, the field had attracted the attention of many researchers and started to grow. He has been keynote speaker at the International First Responder Military Symposium, and the organizer of the First Euro-US Symposium on Psycholinguistics and PTSD.

In 2015, he published a book in French that summarizes his work on predictive linguistics (La Linguistique predictive: de la cognition à l’action), discussing the role of psycholinguistic markers in the prediction of violent actions and psychotrauma.

In 2022, Mathieu Guidere published (in collaboration with French psychiatrist, Pr. Louis Jehel) a book on "Pyschotraumatology: the Words of Trauma" (Paris : Editions Lavoisier) in which he applied predictive linguistic and AI large language models to common issues of mental health. His other publications in the field include : La Psychocriminologie aujourd’hui (2023, in French) and The Language Within: Exploring Mental Health through Predictive Linguistics (2024, published in English).

 

Résumé scientifique :

Mathieu Guidère est Professeur à l'Université de Paris et Directeur de recherches à l'INSERM (Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale) en France.

Docteur en linguistique de La Sorbonne, il a été Professeur résident à l’Académie militaire de Saint-Cyr où il a également dirigé le Laboratoire d'analyse de l'information stratégique et de veille technologique (de 2003 à 2007).

En 2007, il a rejoint l'Université de Genève en Suisse, où il a été Professeur de veille stratégique multilingue. Au cours de cette période (2007-2011), il a initié plusieurs projets de recherche sur le traitement automatique du langage naturel (TALN) et l’analyse des corpus multilingue en vue de l’extraction d’entités nommées dans le domaine de la sécurité.

En 2008, il a publié Irak in translation : de l’art de perdre une guerre sans connaître la langue de son adversaire et en 2010, il a dirigé un ouvrage fondateur Traduction et médiation humanitaire qui donnera naissance à une organisation non gouvernementale dédiée à la médiation et établie à Genève, l’ONG MIM (Médiateurs Internationaux Multilingues).

De 2011 à 2014, il a été Professeur à l'Université de Toulouse (France) et responsable du programme de développement des outils de prévention de la radicalisation et de l'extrémisme violent, en tant qu’expert principal du programme de l’Union Européenne (RWP : Radicalization Watch Project).

En 2015, il a publié un livre intitulé La Linguistique prédictive : de la cognition à l’action, dans lequel il expose sa théorie des modèles de langage prédictifs et de leur application dans le domaine de la sécurité.

En 2018, il a rejoint l'INSERM (Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale) où il dirige, depuis, les travaux de recherche translationnelle pour l’aide à la décision diagnostique et thérapeutique pour les médecins psychiatres au sein du CESP (Centre de recherche en Épidémiologie et Santé des Populations) en Île de France.

En 2020, il a publié La traduction médicale à l’ère de la pandémie, ouvrage dans lequel il développe les fondements d’une linguistique clinique appliquée à la traduction, en prenant comme exemple la médiation linguistique dans les hôpitaux français et l’adaptation des documents d’information et de sensibilisation diffusés auprès des populations vulnérables, immigrées et réfugiées, pendant la pandémie de la Covid-19.

En 2022, il étend son approche linguistique clinique à la santé mentale et publie, en collaboration avec le psychiatre français Dr. Louis Jehel, un ouvrage intitulé Psychotraumatologie : les mots du trauma, dans lequel il applique les modèles de langage prédictifs au trouble de stress post traumatique.

Son expertise en informatique cognitive (il est le co-inventeur d'un brevet en la matière) et ses compétences en traitement automatique du langage naturel (il a déjà développé un système automatique d'analyse linguistique) sont régulièrement sollicitées dans le cadre de projets internationaux. Au vu de son expérience et de ses compétences, il est aujourd’hui l’un des chercheurs français les plus influents en cognitique multilingue.

 

Bibliographie sélective :

The Language Within: Exploring Mental Health through Predictive Linguistics.

Psychotraumatologie : les mots du trauma, Paris, Éditions Lavoisier. Collection Psychiatrie en pratique.

Le traitement de la parole dans les interventions post-catastrophe, in Elsevier : SFMC, Médecine de Catastrophe – Urgences Collectives. Speech support in post-disaster interventions. DOI : 10.1016/j.pxur.2024.01.001.

Solutions numériques en Psychotraumatologie, Paris : EMC-Psychiatrie, Elsevier. [37-700-A-50]. DOI : 10.1016/S0246-1072(23)47703-6

Adultes victimes de traumatismes psychiques. Aspects cliniques et médico-légaux. Paris : EMC-Psychiatrie, Elsevier. 37-700-A-40.

L’Éco-anxiété des nouvelles générations : que faire ?, in Elsevier : SFMC, Médecine de Catastrophe – Urgences Collectives. Addressing eco-anxiety in young generations: What can be done? DOI : 10.1016/j.pxur.2024.03.001.

Pour une éco-psychiatrie du risque radio-nucléaire : méthodes et outils, in Médecine de Catastrophe – Urgences Collectives. Vol 7. N° 2. pp. 146-152, juin 2023. Towards an eco-psychiatry of radio-nuclear risk: Methods and tools. DOI : 10.1016/j.pxur.2023.01.006.

Image d’exemple